1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 07:49

Enfin !

Enfin, j'aurai réussi à faire une photo acceptable - et même plusieurs - d'une galathée. Il m'en aura fallu de la patience et de la persévérance, jusqu'à cette récente plongée de nuit à quelques emcâblures de Saint Cast le Guildo, pour - enfin - pouvoir accrocher ce crustacé à mon « bestiaire » photographique.

Apercevoir une galathée, lors d'une plongée sous-marine, n'est pas nécessairement un exploit. Elle peuple à peu près toutes les mers et tous les océans du globe, à à peu près toutes les profondeurs. Ce n'est donc pas un exploit à condition de chercher un peu puisque ce crustacé a une (très fâcheuse) tendance à se réfugier dans des failles étroites et sombres. De là venait ma difficulté à la photographier jusqu'à présent.

  Une galathée
Galathée rouge-brun à rayures bleu électrique

Heureusement de nuit - là est, j'imagine, la circonstance qui a tout changé - les animaux cachés en journée sortent, pour se nourrir notamment. La galathée semble ne pas faire exception, celle que j'ai photographiée se tenait presque sur le rebord de sa faille. Coup de bol supplémentaire : elle ne s'y est pas réfugiée à mon approche. Enfin, je tenais l'opportunité de « shooter » cet animal que, pour ma part, je trouve spectaculaire. Bien que petit :)

  Une galathée
Une galathée à l'entrée de sa faille

Ce qu'il y a de spectaculaire, je trouve, dans la galathée c'est avant tout sa couleur. Sa carapace rouge-brun est en effet traversée de rayures d'un bleu électrique particulièrement éclatant à la lumière d'un phare. C'est un des rares exemples, avec le coquette mâle, d'animal à se distinguer ainsi par des tons chauds et lumineux... dans les eaux bretonnes j'entends :)

Que dire d'autre ? La galathée est un crustacé décapode, c'est-à-dire qui possède 5 paires de pattes. La première d'entre elles est munie de pinces et ces chélipèdes (le nom savant de cette première paire de pattes) ont la particularité, ici, d'être plus longs que le corps. Celui-ci ne mesure que 5 à 6 cm, notamment parce l'abdomen de l'animal est replié sur lui-même.

Il y aurait certainement beaucoup d'autres choses à dire sur la galathée, mais j'en garde pour la prochaine fois, pour la prochaine photos. Dans quelques années ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens