14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 20:47

Une petite brève, une nouvelle fois péchée dans Mayotte Hebo (n° 417 du vendredi 27 fév. 2009) sous le titre « Déménagement de coraux en Nouvelle-Calédonie » : suite aux nombreuses pressions, les usines qui exploitent le Nickel en Nouvelle-Calédonie ont accepté de financer le déplacements des coraux pour qu'ils ne soient plus menacés par les rejets des usines en mer.

Vu comme ça, l'idée semble séduisante, presque irréelle. On se dit que tout est possible, que la technologie est belle quand elle permet de faire ce genre de chose, que - bientôt - les coraux n'auront plus à souffir des activités humaines, que les barrières de corail vont être plus belles que jamais, que...
Que rien du tout (ou pas grand chose en tout cas). Car :

1°/ Ce financement n'est que, finalement, l'achat d'un droit de pollution pour les firmes concernées. Elles peuvent ainsi continuer à rejeter leurs déchets en mer et se servir de l'océan comme poubelle.

2°/ Ce déplacement n'est pas toujours une réussite. Sur l'un des deux sites d'accueil, le corail a beaucoup souffert. Il a beaucoup été détruit par les poissons et autres organismes autochtones qui ne voyaient, dans ce corail transplanté, qu'un intrus sur leur territoire.

3°/ Il n'est jamais question du problème initial, celui de la pollution. S'extasier sur la possibilité de déplacer du corail ne règle en rien ce problème. Il permet juste de le contourner, et surtout d'en parler moins.

Une telle démarche ne peut donc être qu'une fausse bonne réponse, très ponctuelle et très localisée, et surtout pas la solution miracle à un problème plus global.

Moralité : c'est pas si simple de s'acheter une conscience !
 

Mur de corail
Mur de corail dans le lagon de Mayotte

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens