18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:59

Aujourd'hui, reprise d'un vieil article, actualisé et illustré par de nouvelles photos. Un article consacré aux ascidies, des organismes vivants qui, l'air de rien et contre tout attente, sont des... animaux !
Pour aborder les ascidies, je m'intéresse plus particulièrement aux clavelines, les « clochettes des mers ».

Les ascidies, des animaux primitifs évolués

La famille des ascidies regroupe différentes espèces (dont l'ascidie coloniale dont j'ai déjà parlé). Des espèces qui, pour faire court, ressemblent à des tubes, ou plutôt des syphons, avec deux orifices. Un orifice inhalant par lequel entre l'eau de mer et un orifice exhalant par lequel... elle ressort ;)

Clavelines bleues
Clavelines bleues

À l'intérieur du tube, l'eau est filtrée, la nourriture amenée à l'estomac et les déchets évacués par un anus. Tout ça dans ce qui à l'air de presque rien.

Pour terminer cette courte introduction aux ascidies, voici ce qu'en a écrit Steven Weinberg dans son livre « Découvrir l'Atlantique, la Manche et la mer du Nord » (Éd. Nathan) :

« Si primitif que puisse paraître cet animal, les zoologistes le considèrent comme le plus évolué des intertébrés [... car] au stade larvaire, quand l'animal nage encore à l'aide de sa queue, il possède une chorde dorsale, précurseur de la colonne vertébrale. [...] Si l'on considère la larve avec sa bouche, son anus, sa chorde dorsale et sa queue musclée [...] on n'est plus très loins d'un poisson primitif [...], de l'ancêtre des vertébrés »

Comme quoi, il ne faut vraiment pas se fier aux apparences.

Clavelines blanches
Clavelines blanches

Les clavelines, les clochettes de la mer

J'ai toujours eu du mal, jusqu'à présent, à bien photographier des clavelines. Que ce soit en Bretagne, pour la photo ci-dessus, ou à Mayotte, pour ce qui est des clavelines bleues. J'espère néanmoins que l'on voit suffisamment, sur ces trois images, que les clavelines sont des ascidies transparentes avec une bordure marquée, blanche ou bleue pour les espèces photographiées, qui distingue bien l'orifice inhalant (plus grand) et l'orifice exhalant (plus petit, sur le côté).

La première fois que l'on croise un bouquet de clavelines lors d'une plongée, on a vraiment l'impression de se trouver en face de clochettes, des clochettes de cristal. Celles-ci mesurent de 1 à 3 cm. On les croisent assez régulièrement en Manche et en Atlantique, à toutes les profondeurs. Elles sont accrochées aux rochers, aux algues, etc. par grappe. Il est donc assez facile d'en voir, quel que soit son niveau de plongée. Une raison - un bohneur - de plus pour plonger, notamment en Bretagne !

Bouquet de clavelines bleues
Bouquet de clavelines bleues

Partager cet article

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article

commentaires

Sylviedu13 25/09/2012 11:39

C'est magnifique!

Metropolis 14/10/2012 11:08



J'ai mis du temps à répondre (cause rentrée, déménagement, travaux...) mais merci


Plus trop le temps d'écrire en ce moment, pour les raisons évoquées précédemment, mais j'espère que cela changera après la Toussaint. Notamment parce que je reviendrai d'un séjour à Malte duquel
j'espère ramener d'autres photos sympa que je ne manquerai pas de partager.



Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens