22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 23:12

La Catis, décidement un des plus beaux sites du nord de la Bretagne (à mon humble avis) !
Déjà en 2007, une plongée sur cette tête de roche avait été à l'origine de plusieurs photos et d'un article sur ces poissons aux teintes vives, presques tropicales, que sont les coquettes. Quatre ans après, re-plongée sur ce même spot, re-photos (mais d'une qualité nettement meilleure) de coquettes. C'est pourquoi je reprends donc - et actualise - aujourd'hui ce vieil article consacré à une espèce finalement spectaculaire de la faune aquatique bretonne.

Coquette mâle
Coquette mâle

Les coquettes, un couple de poissons colorés

(sous-titre : un couple de poissons non tropicaux dont le mâle est très coloré).
Les coquettes appartiennent à la famille plus large des labridés ; Famille à laquelle appartiennent également, entre autres, les vieilles.

Labridés (labridae) : « une grande famille de poissons compant 500 espèces environ. Ils vivent près des côtes rocheuses, dans les herbiers (Méditerranée) ou les algues (Atlantique) » (Source wikidive.com)

Coquette mâle
Coquette mâle


Comme il est écrit dans les dictionnaires, le « dimorphisme sexuel » est très marqué chez les coquettes. C'est à dire que le mâle et la femelle sont très différents.

Un mâle aux couleurs éclatantes

Comme le montre les photos, les mâles ont une tête bleue avec des bandes de même couleur sur les flancs. Le corps est orange jusqu'à la nageoire caudale dont l'extrémité est également bleue. Ces couleurs sont d'autant plus éclatantes pendant la période de reproduction.

À l'inverse, les femelles (ainsi que les jeunes) sont seulement oranges. Ce n'est pas très flagrant, mais il est possible d'entre-apercevoir, sur le bord droit de la photo ci-dessous, presque en son milieu, une coquette femelle. La seule « excentricité » de celles-ci est d'avoir des tâches foncées sur l'arrière du dos.

Couple de coquettes
Un couple de coquettes


Les coquettes sont surnommées les petites vieilles en référence à l'espèce cousine plus grande. Ces poissons peuvent vivre une vingtaine d'années et se nourrissent de crustacés et de mollusques. Voilà donc ce que l'on peut dire, en quelques mots, sur cette espèce commune mais éclatante des eaux bretonnes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens