17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 22:19

Après l'écomusée du sel, une autre curiosité touristique - géologique cette fois-ci - à découvrir sur l'île de Mayotte : les padzas.

Ce pseudonyme - surprenant, qui signifie « mauvaise terre » - désigne des zones vierges, accidentées et totalement ravinées, aux sols rougeâtres. Ces paysages, impropres à la culture, et ces couleurs résultent de l'érosion de roches basaltiques, particulièrement intense sous les climats chauds et humides et dont l'origine peut être autant humaine (déforestation, brûlis...) que naturelle (averses tropicales, animaux errants...)

 
Les padzas de Mayotte
Accès au site des padzas

Ce phénomène produit donc des latérites, c'est-à-dire des roches rouge-brun issues de l'altération, pendant une longue période, des terres sous les climats arides. À Mayotte, le site des padzas se trouve au sud de l'île.

 Les padzas de Mayotte
Vue des padzas

Ce qui, de mon point de vue, accroît encore l'intérêt du site, c'est - chose normale pour quelqu'un qui s'essaye à la photographie - le contraste des couleurs. Le rouge et le brun de la terre, le vert de la végétation, le bleu du ciel (parsemé de tâches blanches lorsqu'il y a des nuages), les nuances turquoises du lagon. Une vraie carte postale :)

 
Les padzas de Mayotte
Le contraste des couleurs

À Mayotte, même si l'érosion n'a pas nécessairement et uniquement pour cause l'activité humaine, des actions sont entreprises pour essayer de fixer les padzas, stabiliser les sols et maintenir la terre. Pour éviter que celle-ci n'envase le lagon un peu plus à chaque fois qu'il pleut et étouffe le corail. Pour préserver les surfaces cultivables, non extensibles sur une île, à défaut de pouvoir réhabiliter celles déjà érodées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article

commentaires

Violette 26/09/2011 09:16


T'es-tu aventuré à l'intérieur ? Vu l'angle des photos je pense. un peu glissant non ? :D
La dernière photo est très bien prise je confirme.
Violette


Metropolis 26/09/2011 13:27



Oui, je me suis « aventuré » à l'intérieur 


Mais ça n'a quand même pas été une très grande aventure. Au regard de son intérêt géologique, c'est un des rares sites de l'île à avoir été valorisé et aménagé en conséquence. Notamment avec un
escalier de pierre qui, entre 2 parois abruptes, permet d'accéder de la partie basse à la partie haute des padzas, d'où l'on a le point de vue sur le lagon.


Est-ce que ça glisse ? Certainement. C'est pour cela qu'il faut « rester sur le sentier » comme le montre la première photo. Pour éviter les incidents et les dégradations.


Merci pour le compliment 



Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens