28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 11:14

C'était inévitable ! Il est impossible de plonger en eau tropicale - à fortiori en mer Rouge - sans voir (et photographier) des poissons clown. Il était donc impossible que je n'en parle pas une nouvelle fois après ma croisière en mer Rouge.

Après deux articles consacrés à tout autre chose, je reprends la publication des quelques photos encore inédites qu'il me reste de ce voyage. Aujourd'hui avec deux images de poissons clown et d'anémones.

Poisson-clown dans son anémone
Poisson-clown à queue jaune dans son anémone

 

Poissons-clown et anémones

Je ne vais pas épiloguer plus que cela sur ces poissons tropicaux. Ils sont régulièrement l'objet d'un article sur ce blog. Je renvoie donc à mes précédents écrits. Notamment : Un grand classique des récifs coralliens, Deux poissons-clown et une anémone ou Poisson-clown vs poisson-clown.

Poissons-clowns et anémones
Poissons-clown et anémone

 

Je vais toutefois reprendre ce que j'avais pu écrire à leur sujet dans mon précédent blog, suite à mes premières plongées en mer Rouge, et illustrer ces propos avec mes vieilles images de l'époque... pour comparaison;)

Poisson clown
Poisson-clown à queue jaune

 

Les poissons-clowns appartiennent à la famille des Pomacentridae. Il s'agit d'une famille qui comprend de nombreuses espèces très présentes sur les récifs coralliens, à l'images des poissons demoiselle ou, pour ce qui nous intéresse aujourd'hui, des poissons-clown. Les Pomacentridae sont des petits poissons (quelques centimètres), de couleurs souvent vives, territoriaux, qui restent à proximité du corail qui leur sert de domicile. De ce fait, il est plutôt facile de les repérer, de les approcher, de les observer... et de les photographier (bien qu'ils bougent quand même pas mal :)

Plus spécifiquement, le poisson-clown est célèbre par son association avec les anémones. Capable de générer l'anti-poisson adéquat, il est insensible à leur piqûre et peut s'en servir comme protection, comme bouclier à l'encontre des prédateurs non immunisés. Les poissons-clown déposent donc toujours leurs œufs à proximité d'une anémone. Par contre, contrairement à la relation entre les coraux et les zooxanthelles qui est complètement symbiotique, les anémones ne semblent retirer aucun avantage à leur association avec les poissons-clown. Du coup, on ne parle pas de symbiose mais plutôt de carpose : d'une relation dont une des espèces profite sans que cela nuise à la seconde.

Poisson-clown, anémone, corail
Poisson-clown, anémone et corail

Partager cet article

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens