10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 20:16

En cette période de vache maigre question plongée et photo sous-marine, j'ai - forcément - un peu plus de temps à consacrer aux lectures et à la documentation. C'est ainsi que je suis tombé récemment sur un reportage consacré à l'île de Malpelo et, plus particulièrement, à la « Fondation Malpelo et autres écosystèmes marins » et à sa fondatrice Sandra Bessudo. Plus que l'île en elle-même, c'est l'action de S. Bessudo qui m'a marqué, c'est à elle que j'ai, aujourd'hui, décidé de consacrer un billet.

Fondation MalpeloSandra Bessudo est une biologiste marin franco-colombienne. Directrice des Parcs nationaux de son pays, elle est également à la tête du programme international des Nations Unies sur la protection des requins dans le Pacifique. En 2010, ses activités scientifiques la mènent à la tête du Ministère de l'Environnement colombien.
Mais avant cela, dès 1989, la biologiste travaille à protéger l'île de Malpelo. Ce sommet volcanique au large des côtes colombiennes devient l'objet principal de son action. En 1995, elle réussit à en faire une zone de protection nationale : l'aire protégée du « Sanctuaire de la Faune et de la Flore de Malpelo ». En 1999, elle crée la Fondation de Malpelo qui œuvre à la protection de la diversité marine colombienne. La consécration de tout cela intervient en 2006, quand l'île est classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco.

Site et ressources : www.fundacionmalpelo.org, whc.unesco.org/fr/list/1216

Requins marteauxL'action est belle, la démarche remarquable et l'endroit visiblement magnifique.
À 490 km à l'ouest de la côte de Buenaventura, Malpelo est un sommet volcanique émergé dont les parois plongent à plus de 4 000 mètres de profondeur ! A l'instar de l'archipel des îles Galápagos, l'isolement de l'île a permis le développement d'une faune constituée de nombreuses espèces endémiques. Parallèlement à cela, le milieu marin, autour de l'île, est influencé par les multiples courants qui traversent le secteur. Toutes ces conditions favorables font de l'endroit : « comme une oasis dans un désert océanique pour une grande quantité de poissons pélagiques  » (dixit le site de la fondation).

Chapeau bas donc à cette scientifique dont l'énergie et l'enthousiasme ont réussi à faire bouger les montagnes. et dont l'action - individuelle au départ - va permettre la préservation d'un véritable trésor naturel qui profitera à tout le monde. À commencer par les plongeurs et, j'espère un jour, moi :)

Site et ressources : www.colombia.travel

Repost 0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 21:14

Ce soir, des photos et des poissons. Plus précisément, une expo photo et des requins.

Les poissons (ainsi que toutes autres créatures marines) et les photos sont au cœur de ce blog. Ses raisons d'être. Mes images de mes rencontres sous-marines... d'habitude. Mais aujourd'hui il est question de photos qui ne sont pas les miennes et de poissons que je n'ai pas (encore ?) vus.

Pour commencer, les requins. Ceux que cherche à observer, de l'Afrique du Sud à la Polynésie, le plongeur-photographe Jean-Marie Ghislain.

 
Jean-Marie Ghislain
© Jean-Marie Ghislain


Le récit de cette quête est à retrouver dans le National Geographic France n°142, de juillet 2011. Et - en partie - à l'adresse http://www.nationalgeographic.fr/photographies/ngm/mordu-des-requins/798046/.

Les photos sont celles de la 8e édition du festival photo « Peuples & Nature » de la Gacilly, en Bretagne. Une expo toujours intéréssante, notamment parce que les images - belles - sont exposées en grand format et en plein air.

Mais, plutôt que de grands discours, je vais me « contenter » de faire des liens vers les sites des photographes qui m'ont le plus marqué. Chacun pourra ainsi découvrir les images comme s'il y était.

. Miquel Dewever-Plana ... http://www.agencevu.com/photographers/photographer.php?id=88
. Un photographe qu'on ne présente plus, Marc Riboud ... http://www.marcriboud.com/
. Nicolas Henry ... http://www.nicolashenry.com/
. Thomas Goisque ... http://www.thomasgoisque-photo.com/site.php
. Francis Latreille ... http://www.francislatreille.com/
. Mickael Kenna ... http://www.michaelkenna.net/
Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 17:18

Une journée dans un petit coin de paradis : Anse Lazio sur l'île de Praslin, aux Seychelles.
Il se dit que c'est l'une des dix plus belles plages du monde : sable blanc, cocotiers, gros blocs de granit, eau turquoise et transparente... et déserte également, à l'exception de quelques poissons. Déserte l'eau ? Pas si sûr, à y regarder de plus près.

 
Raies pastenagues
Raies pastenagues


À y regarder de plus près, le fond sableux est ponctué de petits yeux noirs. En effet, s'y sont réfugiées de nombreuses - plusieurs dizaines - raies pastenagues.

 
Raies pastenagues
Des petites raies


Des petites raies, presque les unes sur les autres. La plupart enfouies sous le sable. Certaines un peu plus actives, c'est-à-dire se déplaçant juste au-dessus du fond.

 
Raie pastenague
Une raie camouflée


Et d'autres, encore plus rares, en plein « vol ».

 
Raie pastenague
Le « vol » d'une pastenague

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 11:55

Un autre challenge que je m'étais fixé avant de partir de Mayotte : réussir une photo à peu près correcte d'un poisson-épervier !

Iils sont les « guetteurs » du récifs. Perchés sur les fleurs des coraux branchus, on les aperçoit très facilement dès les premiers mètres de profondeur. Mais - jusqu'à présent - le temps de m'approcher, de faire mon cadrage et mes réglages, le poisson était en général retourné se cacher dans les branches du corail.

Il était cependant inconcevable que je ne puisse pas en ramener quelques clichés après en avoir vu autant. Et quelques plongées plus tard, voici le résultat :

 
Poisson épervier strié
Poisson épervier strié


Ce n'est pas forcément la photo la plus réussie que je présente aujourd'hui. À cause du déménagement, je ne disposais plus de tout mon matériel au moment de cette prise de vue. Ce qui explique qu'il n'y ait pas d'autre lumière que celle ambiante, pas exceptionnelle ce jour-là. Et, toujours pour cause de déménagement, les autres photos sont encore en transit, je ne les ai pas encore récupérées. Ça sera pour plus tard.

J'ai néanmoins décidé de présenter cette image car l'espèce photographiée est - je trouve - intéressante. Il s'agit d'un Épervier strié, également appelé poisson-épervier à arcade ou à tempe annelée. L'élément peut-être le plus remarquable de l'animal étant justement cet anneau elliptique tricolore à l'arrière de l'œil.

Autres points remarquables et distinctifs de l'espèce : la bande blanche sur les flancs et les trois stries orangées sur le bas de l'opercule.

Ce poisson, qui se déplace de tête de corail en tête de corail, chasse à l'affût le jour (d'où son nom d'épervier ou de faucon) et se cache dans les branches corallienne la nuit. Un lien pour approfondir le sujet : http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1171

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 11:28

À J-3 avant de retourner en métropole, cela devait arriver : le dernier billet écrit de Mayotte ! Pas « à propos » de Mayotte ou de l'océan Indien, il me reste encore des photos inédites, mais bien « de » Mayotte puisque l'ordinateur sera, à son tour, emballé ce soir.

Un dernier billet « tropical » donc, avant un silence de quelques semaines certainement, avec - pour le coup - deux photos : un platax (croisé aux Seychelles).

 
Platax
Platax


 Et un couple de poissons papillon, mahorais, rencontrés dans la Passe en S du lagon.

 
un couple de poissons papillon
Couple de poissons papillon


 À bientôt et merci de m'avoir lu tout ce temps.

Repost 0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 14:07

À J-4 du décollage, la photo d'un poisson-feuille blanc. Encore une fois, je fais une infidélité à Mayotte. Ce poisson tropical n'est pas mahorais mais seychellois. Mais qu'importe...

 
Poisson-feuille blanc
Poisson-feuille blanc

Repost 0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 07:27

J-5 avant le départ. Avant cela, quelques dernières photos. Aujourd'hui celle d'une tortue « acrobate » qui se met en quatre pour farfouiller (je ne sais quoi d'ailleurs) dans les failles, les coins et les recoins de la barrière de corail du lagon de Mayotte.

À noter qu'il s'agit d'une tortue imbriquée, reconnaissable à sa carapace crénelée. Deux espèces de tortues marines sont présentes à Mayotte : la tortue verte et la tortue imbriquée. La première est présente en plus grand nombre. Rencontrer une tortue imbriquée est donc un peu moins fréquent.

 
Tortue imbriquée
Une tortue imbriquée

Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 12:08

Après Mayotte « côté mer », un petit peu de Mayotte « côté terre » avec ce bosquet de bambous qui, pliant mais ne rompant pas, montent haut et droit dans le ciel. Des bambous tels qu'on peut en voir lorsque l'on délaisse les plages et le lagon pour se promener dans la brousse, à l'intérieur de l'île.

 
Bambous
Bambous

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:56

Aujourd'hui une carte postale du quotidien : des pirogues à balancier en bois sur une plage de Mayotte.

 
Pirogues à balancier
Pirogues à balanciers

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 05:48

Une autre photographie sous-marine prise, pour une fois, hors du lagon de Mayotte. Les poissons photographiés sont, en effet, seychellois.

L'image a été faite lors d'une récente (et dernière) escapade dans l'océan Indien, aux Seychelles donc. Nous nous baignions, ce jour-là, dans une anse de l'île de Mahé, dans un vrai paysage de carte postale : eau turquoise et transparente, fond de sable blanc. Et poissons tropicaux !

 
Poissons tropicaux
Des poissons tropicaux

Repost 0

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens