27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 16:28

Toute plongée de nuit est une « aventure » durant laquelle on est forcé de se soumettre à l'imprévu et à la surprise permanente. J'entends par là qu'une plongée de nuit se faisant... la nuit, il règne - forcément - une obscurité dense. Très dense.

Contrairement à une plongée de jour, il est impossible (du moins très difficile), malgré les phares, de se diriger en fonction de ce que l'on aperçoit (ou croit apercevoir) et de guider sa plongée selon les points d'intérêt que l'on trouve au fur et à mesure. Il s'agit de s'orienter strictement selon le trajet préalablement prévu, en espérant « accrocher » dans le faisceau de son phare un maximum de choses intéressantes. La nuit, toute découverte se fait au dernier moment, ou presque. Toute découverte est une apparition.

En voici quelques-unes de ces apparitions, immortalisées tant bien que mal. J'ai pensé - naïvement - pouvoir me passer de mon flash externe et m'en sortir avec les phares de plongées et le flash intégré de mon APN. J'ai été trop optimiste. Cet éclairage « dramatique » révèle cependant bien ce côté improvisé des rencontres nocturnes sous-marines.

 
Poisson-trompette
Poisson-trompette

 
Spondyle
Spondyle


N.b : j'ai eu l'occasion de faire une photo plus intéressante, plus révélatrice de ce mollusque bivalve. Elle est visible dans l'article Un spondyle.

 
Crevette barbier (ou crevette boxeuse)
Crevette barbier


Quelques mots sur ce crustacé reconnaissable, à coup sûr, grâce à ses rayures rouges et blanches.
Il s'agit d'une crevette nettoyeuse qui occupe son temps à débarasser les poissons de leurs peaux mortes et de leurs parasites. Sa station de nettoyage est une cavité dans le substrat ; cavité devant laquelle elle se tient en avertissant de sa disponibilité en agitant ses longues antennes blanches.

 
Labre, mérou
Labre

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 19:44

Le quotidien du lagon de Mayotte. Petit poisson deviendra grand (enfin, il faut l'espérer).

Ainsi petit ange deviendra empereur ! Mais, pour cela, il devra délaisser sa livrée - déjà spectaculaire - faite de lignes concentriques blanches et violettes sur fond noir...

 
Poisson-ange-empereur juvénile
Poisson ange-empereur juvénile


... pour se vétir d'une des plus magnifique robe que l'on trouve parmi les hôtes des récifs coralliens. Et peut-être même, de façon globale, parmi tous les poissons des mers et des océans de la planète.

 
Poisson-ange-empereur
Poisson ange-empereur adulte


Une coloration à base de lignes horizontales parallèles bleues et jaunes et d'un masque d'un noir intense bordé de bleu clair / violet. Sans oublier la caudale jaune-orangée. Une coloration qui fait la réputation largement méritée de ce poisson tropical de la famille des Pomacanthidae.

Petit quizz :

Pourquoi les poissons-anges sont-ils plats ?
Pour mieux se déplacer dans le labyrinthe des organismes qui peuplent le récif corallien et pouvoir toujours bien se positionner pour manger.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 20:37

Une photo ne tient finalement pas à grand chose.

Que faut-il pour faire une photo ?
Un sujet que l'on trouve sympa. Exemple, un oursin violet aux piquants annelés de différentes nuances. Un cadrage intéressant malgré tous les efforts que peut faire le sujet pour « disparaître » dans son environnement. Un éclairage à peu près maîtrisé.

 
Oursin violet et petits poissons
Oursin violet et petits poissons


Et que faut-il pour rater une photo ?

La même chose que précédemment... + un élément pertubateur !
Ici ce !§#@$ de poisson qui déboule de derrière (le fourbe), sans prévenir, juste au moment de déclencher. Fait exprès, un poisson tout blanc qui reflète bien la lumière du flash, histoire de « cramer » l'image afin qu'elle soit vraiment, complètement et définitivement ratée.

 


Pas grave. C'est du numérique, je peux recommencer autant de fois que je veux. Non mais.

Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 05:02

D'habitude, on (moi en tout cas) en voit une par-ci par-là.
Mais la semaine dernière, on est tombé sur un nid ! Un nid de porcelaines-tigre. Pensez donc. Trois beaux gros coquillages, les uns à côté des autres, tapis dans les coraux du récif.

 
Deux porcelaines-tigre
Deux porcelaines


Ces mollusques gastéropodes, d'une dizaine de centimètres de long, ont une coquille tachetée de points bruns. Nue, celle-ci est déjà belle, complètement lisse et polie. Mais lorsqu'elle est recouverte par le manteau de l'animal, c'est encore une autre histoire.

Pas d'bol. La porcelaine est plutôt du genre nocturne. De jour, comme ici, elle végète, le manteau totalement rentré.

 
Porcelaine-tigre
Porcelaine-tigre


Pas grave. Faut juste que je me prévois, d'ici peu, une plongée de nuit.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 10:21

Il est une nouvelle qui a, récemment, créé un émoi certain (bien qu'éphémère, la vie des médias oblige) bien au-delà du microcosme de la communauté sous-marine : la mort de Paul, le poulpe devin.

Voici donc un billet et une photo en mémoire de ce génie de la prédiction qui a fait honneur à l'intelligence prêtée à ces mollusques octopodes. Car, maintenant, chaque fois que nous croiserons un poulpe, lors d'une plongée, surtout en période de coupe du Monde, il ne sera plus possible de le regarder de la même façon.

 
Poulpe
Un poulpe


À l'image de celui-ci. Qui n'est pas Paul mais un de ses nombreux congénères vivant sa vie de poulpe dans les eaux chaudes du lagon de Mayotte.
J'en profite également car il s'agit certainement, là, hasard du calendrier, de ma première photo à peu près réussie d'un de ces céphalopodes. On y distingue très bien le siphon latéral, ce tuyau blanc qui sert à chasser l'eau du manteau (ce que nous appelons communément la tête de la pieuvre et qui, en fait, contient l'intégralité des organes internes, y compris les branchies). L'expulsion de cette eau permet à l'animal, quand il se déplace, de se propulser.
On distingue également très bien la pupille horizontale, caractéristique des yeux de ces animaux.

Une dernière pensée donc pour Paul, en souhaitant à son succésseur de l'aquarium d'Oberhausen en Allemagne, qui s'appellera également Paul, d'avoir autant de succès dans ses prédictions footbalistiques.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 19:17

Juste une photo !
Une carte-postale - matinale - d'un lever du jour - lumineux - sur une plage de Mayotte par un beau week-end de septembre.

 
Lever du jour sur la plage


Pour la petite histoire, il s'agit de la plage d'Am'bato à M'Tsangamouji, au Nord-Ouest de l'île.

Repost 0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 11:45

Bien que, pour différentes raisons, la période ne soit pas particulièrement « chargée », pour moi, en ce qui concerne la plongée, il m'arrive quand même de mettre la tête sous l'eau et de faire quelques clichés.

En voici trois récents, pris lors d'une petite balade P.M.T.
Des photos de poissons (tropicaux) et de coraux (colorés). Bref, le lagon de Mayotte...

 
Récif corallien
Récif corallien et poissons-chirurgiens

 
Poisson-clown à bande dorsale et anémone
Poisson-clown à bande dorsale et anémone

 
Récif corallien, coraux madrépores
Récif corallien et coraux madrépores

Repost 0
Published by Metropolis - dans Faune sous-marine
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 05:49

À Mayotte, il y a les embouteillages de la semaine. Les embouteillages routiers, dont ceux de Kawéni qui n'ont absolument rien à envier à leurs homologues métropolitains du Tunnel de Fourvière, à Lyon, lors des grandes transumances estivales.
Et puis il y a les embouteillages du week-end. Autres lieux, autres véhicules... mais encombrement quand même sur certaines destinations prisées du lagon, particulièrement à l'heure de l'apéro.
Consolation, les couleurs sont plus beaucoup plus belles que celles du bitume.

 
Embouteillage de bateaux
Embouteillage de bateaux


Pour être tout à fait précis, la scène se passe à proximité de l'îlot de sable blanc du Nord, à proximité des îlots Choizil et de l'îlot de M'Tsamboro.

Repost 0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:46

Depuis maintenant bientôt deux ans que nous sommes à Mayotte, il en fallait au moins (et enfin) un, d'article sur les makis.

Ces primates - aux mains très « humaines » avec notamment un pouce opposable - sont, comme les zébus, omniprésents sur l'île. Ils sont plus faciles à rencontrer au quotidien que des dauphins, des baleines ou un quelconque autre animal marin. Et pourtant ils étaient, jusqu'à ce soir, totalement absents des lignes de ce blog.

L'injustice est maintenant réparée avec ces premiers clichés (il y en aura peut-être d'autres) de lémuriens mahorais dont une autre particularité est cette paire de grands yeux rouge-orange.
Big-lémur is watching you... et, des fois, ça fait presque frissonner !

 
Un maki sur un arbre

 
Un maki sur un arbre

 
Un maki sur un arbre

 
Un maki sur un arbre

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 14:09

« 3 Robinson sur une île déserte », tel pourrait être la légende de cette scène, en bleu et blanc.

 
3 Robinsons sur une île déserte
3 Robinson sur une île déserte


Trois baigneurs (solitaires ?) sur une plage de sable blanc, tels des Robinson Crusoë sur une île déserte, qui contemplent l'horizon. Coincés entre le bleu du ciel et les bleus de l'océan.
Une image captée au hasard d'une sortie en mer, sur un des îlots de sable blanc qui parsèment le lagon de Mayotte.

N.b : aucun être humain n'a été blessé, ni abandonné à la merci des éléments pour les besoins de la prise de vue. Les personnes photographiés étaient volontaires pour se rendre sur l'îlot. Ils disposaient de leur propre embarcation et tout le monde est rentré chez soi le soir. Enfin, j'imagine... ;)

Repost 0

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens