1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 10:55

Après l'évocation, il y a quelques semaines, des dauphins lestés et coulés en Méditerranée, un autre article d'un autre fait-divers tout aussi énervant.

Cette fois, cela se passe en Bretagne, sur la plage de Kerguelen à Larmor-plage, près de Vannes. Le cadavre d'un mammifère marin s'y est échoué la semaine dernière. Cela arrive. Cependant la carcasse présentait ce jour-là deux particularités morbides : la tête de l'animal avait été tranchée et une corde était encore attachée à sa queue. Deux détails qui semblent indiquer un acte criminel, un acte qui, une nouvelle fois, énerve, choque, scandalise et révolte.

Dauphin massacré à Larmor-plage, c'est le titre de l'article du Télégramme de Brest. Un marsouin décapité sur une plage, celui de Maville.com. Comme la dernière fois, sans commentaire ! Sans commentaire mais pas sans voix puisque, dans le cas présent, l'organisation Sea Shepherd s'est portée partie civile. La mission de celle-ci est : « de faire appliquer les lois internationales de conservation, de mettre un terme à la destruction des écosystèmes marins et au massacre des espèces dans le but de conserver et de protéger la biodiversité des océans du monde entier ». Une mission d'envergure à laquelle l'organisation consacre des moyens énergiques, pour ne pas dire musclés. À suivre donc, à soutenir même.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 16:46

L'article d'un fait-divers passé totalement inaperçu. Une nouvelle dont l'importance n'est peut-être que toute relative par rapport à d'autres événements nationaux et internationaux, certes, mais une nouvelle qui énerve franchement. Qui énerve, qui choque, qui scandalise, qui révolte : trois dauphins tués, lestés et coulés au large de Marseille.

Sans commentaire ! De toute façon, ça me laisse sans voix.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 21:14

Ce soir, des photos et des poissons. Plus précisément, une expo photo et des requins.

Les poissons (ainsi que toutes autres créatures marines) et les photos sont au cœur de ce blog. Ses raisons d'être. Mes images de mes rencontres sous-marines... d'habitude. Mais aujourd'hui il est question de photos qui ne sont pas les miennes et de poissons que je n'ai pas (encore ?) vus.

Pour commencer, les requins. Ceux que cherche à observer, de l'Afrique du Sud à la Polynésie, le plongeur-photographe Jean-Marie Ghislain.

 
Jean-Marie Ghislain
© Jean-Marie Ghislain


Le récit de cette quête est à retrouver dans le National Geographic France n°142, de juillet 2011. Et - en partie - à l'adresse http://www.nationalgeographic.fr/photographies/ngm/mordu-des-requins/798046/.

Les photos sont celles de la 8e édition du festival photo « Peuples & Nature » de la Gacilly, en Bretagne. Une expo toujours intéréssante, notamment parce que les images - belles - sont exposées en grand format et en plein air.

Mais, plutôt que de grands discours, je vais me « contenter » de faire des liens vers les sites des photographes qui m'ont le plus marqué. Chacun pourra ainsi découvrir les images comme s'il y était.

. Miquel Dewever-Plana ... http://www.agencevu.com/photographers/photographer.php?id=88
. Un photographe qu'on ne présente plus, Marc Riboud ... http://www.marcriboud.com/
. Nicolas Henry ... http://www.nicolashenry.com/
. Thomas Goisque ... http://www.thomasgoisque-photo.com/site.php
. Francis Latreille ... http://www.francislatreille.com/
. Mickael Kenna ... http://www.michaelkenna.net/
Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 05:50

Un article en forme de revue de presse pour évoquer deux articles que j'ai pu lire hier.
Le premier dans le numéro 37 d'Aquamonde, le magazine de l'image et des voyages subaquatique, consacré - donc - à la plongée à Mayotte.

 
Magazine Aquamonde


Pour ma part, je trouve l'article un peu léger. L'auteur parle d'un séjour sur l'île de 15 jours, durant lesquels il n'a plongé qu'au Sud, avec le centre installé à N'Gouja. C'est un bon début mais il me semble que 2 semaines étaient largement suffisantes pour plonger avec 2, 3 autres centres et avoir un aperçu plus exhaustif des fonds mahorais. Que ce soit ceux du Nord, ceux de la Passe en S, etc.
Mais bon, les images sont belles et un article dans un tel magazine est toujours sympa et bon à prendre.


Le deuxième article est d'un autre genre : « Les récifs coralliens pourraient complètement disparaître d'ici 2050 ».  C'est en tout cas la conclusion d'un rapport, publié hier (23 février), par le centre de réflexion World Resources Institute. Je ne connais pas ce centre, ni la qualité de ses réflexions. Faut-il prendre l'article au sérieux ? Certains commentaires laissent penser que non. N'est-il qu'une résultante du catastrophisme en cours actuellement ? Je ne sais pas. Mais en tout cas, toutes les voix sont, par principe, bonnes à entendre. Celle-ci y compris.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 20:45

C'est l'histoire d'une bulle. D'une bulle qui monte, qui monte, qui monte...

 
Bulles d'air


Et qui percute de plein fouet le plongeur qui nage au-dessus. Paf !

 

 
Bulle d'air
Gros plan !


Heureusement, tout le monde s'en sort indemne. Le plongeur surtout. Parce que pour la bulle...

Par contre l'histoire ne dit pas si avoir un haut niveau de plongée est nécessaire pour faire de belles grosses bulles bien rondes sous l'eau.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 15:13

Un article à propos de Mayotte sur un hebdo ou un quotidien national, ce n'est pas tous les jours.
Un article qui ne traite pas du « plus grand bidonville de France », des traversées de Kwassa ou du renvoi des clandestins, c'est presque un ovni, un quasi-objet de collection.

À savourer donc, l'article de S. Chalandon dans le Canard Enchaîné du 10 mars dernier : « À Mayotte, l'UMP élève des minarets »

Morceaux choisis :

« Un conseiller général UMP qui se bat comme un damné pour que la république laïque paie la reconstruction d'un lieu de culte, c'est curieux. [...] Et quand le chef de l'opposition balance qu'il a voté pour la mosquée parce qu'il a été acheté, c'est franchement tordant... »

« Un entrepeneur local [...] estime que 300 euros par mètre carré sont nécessaires pour bâtir une mosquée dans la région. En accordant généreusement 100 000 euros pour la destruction de la construction initiale, resterait de quoi élever une mosquée de 1 834 m2. »
N.B : la subvention publique votée est de 650 000 euros.

« Du côté de l'opposition, [il] n'en a pas moins voté oui [...] parce que son collègue de l'UMP lui a promis un billet d'avion pour Tuléar. »

Moralité : on doit avoir les articles que l'on mérite :)

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 05:57

Et la mémoire s'efface, on dirait. Rapidement. Très rapidement.

À quelques mois seulement du (faux et superficiel) engouement médiatique - du cirque - qu'avait suscité la consultation pour le département, François Fillon est donc en déplacement dans l'Océan Indien. En attendant notre omniprésident ? Non, faut peut-être pas rêver non plus.

Bref. Au programme : La Réunion, Mayotte et, suite à la récente catastrophe aérienne, Moroni.

Voici comment était traité ce déplacement hier, au J.T de TF1 (la chaîne qui vend le temps de cerveau disponible de ses téléspectateurs) : « Le 1er ministre est arrivé aujourd'hui à La Réunion. Et il sera dimanche aux Comores ».

Et ? Et samedi, il fait quoi le 1er ministre ? Il prend des vacances sur une miette volcanique du bout du Monde ?

Décidemment, il est déjà loin le temps du « joyau de l'océan Indien ».

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 20:35

Hasard du calendrier ou coïncidence liée à une mode grandissante ?
Je ne sais pas, mais en deux jours, j'ai pu voir et lire différentes choses en faveur, ou non, de la plongée tek en recycleur accessible aux plongeurs sportifs.

Tout d'abord, jeudi soir, le festival de l'image sous-marine de Mayotte proposait le premier numéro d'une production locale (comme ils disent) intitulée : « les 10 plus belles plongées de Mayotte ».
En plus du spot visité (au Sud de l'île), le film - très sympa au demeurant - vantait les mérites du recycleur.
Pour différentes raisons mais notamment une : l'absence de bulles permet une meilleure approche des poissons craintifs et une meilleure prise de vue si on souhaite les filmer ou les photographier.

Pile le lendemain, je découvre, dans le numéro 27 d'AquaMonde (mon mag' préféré, directement importé de métropole :), un article à ce sujet. Un article cependant plus nuancé comme l'annonce son titre : « Recycleur, efficace mais avec une rigueur absolue ».

Il s'agit en fait d'une interview de Ph. Rousseau, expert judiciaire auprès des tribunaux en techniques et invesigations subaquatiques. Bref, il enquête notamment quand il y a des accidents de plongée mortels.
Sans remettre en cause l'accès au recycleur par les plongeurs sportifs, il annonce :

1°/ que les tekkies (plongeurs tek) représentent 1 /1000 par rapport au nombre de plongeurs à circuit ouvert ;

2°/ que ce petit nombre de plongeurs a généré, depuis 2 ans, plus d'accidents mortels que les plongeurs « classiques ».

sic !

Personnellement, je n'ai pas d'avis sur le sujet.
Pas encore en tout cas. Je n'ai pas encore plongé ni au trimix, ni au recylceur. Juste au nitrox.

Mais le traitement successif de ce sujet, à des endroits et lors d'occasions tout à fait différentes, me laisse à penser qu'on n'a pas fini de parler de la plongée tek et que la pratique de la plongée sportive peut pas mal évoluer dans les prochaines années.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 12:11

Ou le (maigre) arbre de la protection du droit d'auteur qui cache la (grosse) forêt du contrôle étatique (et arbitraire) de l'Internet.

Ce n'est pas le but initial de ce blog que de « sortir de Mayotte ».
Mais, ce matin, je voulais apporter ma contribution à la dénonciation de cette mascarade qu'est Hadopi, un mince prétexte pour (enfin doivent se dire certains) un début d'organisation d'un flicage généralisé de l'Internet.

Plutôt que de redire ce que d'autres ont dit très bien, je vais juste donner quelques liens qui expliquent ce que l'on ne gagne pas avec cette loi et, surtout, tout ce que l'on va y perdre.
Une loi qui, entre parenthèses, aura levé définitivement le voile sur le prétendu plus grand pouvoirs des députés. Le plus grand pouvoir d'obéir surtout au donneur d'ordre en chef et de se soumettre.
Tristes et pitoyables députés qui, dans quelques temps, vont nous expliquer que, si on vote pour eux, ils n'auront de cesse de représenter « haut et fort » notre point de vue à l'Assemblée.
Soumis et menteurs en plus.

Une très petite revue de web donc, didactique et instructive j'epère :

www.dnet.fr
www.lepost.fr
linuxmanua.blogspot.com

Un autre article pas directement en rapport, quoique...

www.numerama.com

et enfin un site à connaître :

La Quadrature du Net

Une belle leçon de démocratie.
Décidément la France n'en finit pas d'être à l'image de son Président : petite.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 09:52

N'étant pas sur l'île depuis longtemps, je n'ai pas souhaité débattre, sur ce blog, de la départementalisation.

Tout d'abord parce qu'il s'agit avant tout un blog passion à propos de la plongée et de la vie sous-marine (de Mayotte puisque je vis à Mayotte pour l'instant). Ensuite parce que je voulais, avant tout, me faire une opinion réellement fondée, essayer de comprendre le pourquoi du comment, les tenants et les aboutissants, le contexte régional et historiques... en me confrontant à la réalité de l'île, ou du moins de ce que je pouvais en percevoir en peu de temps.

J'ai donc essayé de beaucoup m'informer, lire, écouter les débats, les arguments en faveur du oui, ceux (moins audibles malheureusement mais pas moins intéressants ou pertinents) en faveur du non.

Et hier soit, à 2 jours du vote, je tombe sur un reportage du JT de France 2 à ce sujet.

Heureusement que j'étais assis car ce reportage de 2 min était un scandale, une honte.
Les choses étaient tellement condensées, raccourcies, juste présentées mais surtout pas expliquées, le reportage était tellement superficiel qu'il en devenait un ramassis de clichés nauséabonds, insultants et dévalorisants pour les mahorais, à la limite du racisme.

Au final, on ne retient du reportage que 2 choses :

1°/ Mayotte est un boulevard d'entrée pour de nombreux immigrés clandestins (hantise bien connue du français métropolitain) ;

2°/ Les mahorais sont des musulmans polygames et bordéliques (au vue de leur état civil) qui attendent avec impatience les prestations sociales qu'apportera la départementalisation.

Le reportage n'expliquait pas pourquoi l'état civil n'est pas encore bien cadré, il n'expliquait pas que la départementalisation prendra des années si le oui l'emporte, qu'il y a une feuille de route progressive sur une 20e d'années (ceci dit, je ne suis pas convaincu que les habitants de l'île l'ont bien assimilé également). Il n'expliquait pas la situation ni l'histoire de l'île dans la région et la réalité un peu plus complexe donc. Il n'expliquait donc rien et se contentait de d'aligner les lieux communs.

Après le reportage, j'ai essayé de me mettre à la place d'un « métro » qui vit la crise à plein temps (le chômage ou la crainte du chomage, les difficultés financières, tout ce qu'on lui rabâche à longeur de journée...) et à qui on montre ses images.

Et là, je me suis dit que le reportage n'allait pas aider à l'acceptation des mahorais dans la République. Bien au contraire...
Si tout le battage médiatique actuel à propos de l'île est du même acabit, je crains que l'on n'aille pas vers des lendemains qui chantent sur l'île au lgon.

Affligeant et désolant.

N.B : Petite précision également sur l'inspection du travail qui, dans le reportage, est présentée comme une institution de chasseurs de clandestins. Ce n'est ni la réalité sur le terrain, ni la volonté des gens qui y travaillent. Ils auraient certainement signé à la Paf si cela avait été le cas.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Autres & divers
commenter cet article

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens