5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 22:54

Les îles des Galápagos sont belles sous l'eau mais également sur terre. Après les animaux : poissons, iguanes, otaries, requins, etc. voici une série de paysages. Quelques panoramas aussi différents que ces îles équatoriennes peuvent l'être.

Paysage aride mais malgré tout très coloré - de rouge, de vert, et de bleu - de l'île Plaza.

  Paysage des Galápagos - île Plaza
Île Plaza

Paysage désertique et totalement lunaires de Bartolomé.
N.b : Le « tableau » le plus connu de cette île située au centre de l'archipel est celle du Pinnacle Rock. On ne le voit pas sur la photo ci-dessous, par contre il est visible sur une image publiée dans mon premier post sur les Galápagos.

  Paysage des Galápagos - île Bartolomé
Île Bartolomé

Paysage paradisiaque d'une plage de sable blanc.

  Paysage des Galápagos
Plage des Galápagos

Ou encore paysage tropicale de l'île de Santa Cruz. Par certains côtés, ce panorama n'est pas sans rappeler certaines vues qu'offre Mayotte, autre île tropicale même si située dans un autre océan.

  Paysage des Galápagos - île Santa Cruz
Île Santa Cruz

Enfin, il aurait été dommage de ne pas publier ne serait-ce qu'une photo de Quito, la capitale des Galápagos, dont une partie est classée au Patrimoine de l'Humanité. On n'est plus, ici, au milieu de l'océan Pacifique mais dans les montagnes des Andes, à 2 850 mètres d'altitude. En même temps, on reste proche de la ligne d'équateur. Cette configuration particulière permet à la ville de bénéficier de températures plutôt douces tout au long de l'année. C'est ainsi que l'on peut trouver des cocotiers en plein centre-ville, entourés par les sommets des montagnes alentours.

  Paysage des Galápagos - Quito, la capitale
Quito, capitale des Galápagos
Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 22:17

Je vous l'avais dit : j'ai ramené une belle collection de photos d'otaries de mon voyage aux Galápagos. Mais promis, ce 3e post est mon dernier à propos de ces mammifères marins. Après je passe à autre chose, aux autres hôtes de l'archipel équatorien. Avant cela, il m'était impossible de ne pas évoquer la principale occupation des lions de mer : la sieste !

Car, en effet, hormis la baignade (pour jouer ou chasser), les otaries passent l'essentiel de leur temps à faire la sieste, à dormir et à se reposer. Sur les plages, à l'ombre d'un cactus ou d'un arbuste. Mais pas seulement, une otarie - aux Galápagos du moins - se pose à peu près partout dès qu'elle a envie de fermer un œil.

La preuve en quelques images.

  Deux otaries sur un banc
Deux otaries sur un banc public

  Sieste en front de mer
Sieste face à l'océan

  Otaries sur le port
Entre les bateaux en réparation

Après tant de temps à reprendre des forces, les otaries font comme tout le monde : elles s'étirent pour finir de se réveiller :)

  Otaries sur le port
Étirements après une petite sieste

Pour être tout à fait honnête, les photos diffusées aujourd'hui ont toutes été prises dans la ville de Puerto Baquerizo Moreno, sur l'île de San Cristobal (ex Chatham), à l'Est de l'archipel. Ici, contrairement à Puerto Ayura, sur l'île de Santa Cruz, les otaries vivent au cœur de la ville, au milieu des hommes et de l'activité humaine.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 13:44

À tout seigneur, tout honneur. Une des premières choses qui s'impose lorsque l'on explore les Galápagos, c'est l'omniprésences des otaries.

Une petite question / précision fort utile à ce stade de l'article. Qu'est-ce qui différencie les otaries, également appelées lions de mer, des phoques ?

Ces derniers n'ont pas d'oreilles. Cela ne veut pas dire qu'ils sont sourds, juste qu'ils n'ont qu'un conduit auditif sans pavillon externe. Contrairement aux otaries donc !

J'aurai pu dire la même chose des iguanes, à savoir qu'ils sont également omniprésents sur les îles de l'archipel équatoriens. Cependant les situations permettant de faire des photos sympas avec les otaries sont plus nombreuses. Au cours de ma dizaine de jours aux Galápagos j'ai ainsi pu faire plus d'images en situtation avec des otaries. Que ce soit sur la plage...

  Des otaries sur une plage
Otaries sur la plage

Dans l'eau...

  Une otarie dans l'eau
... dans l'eau

Ou sous l'eau !

  Deux otaries jouent dans l'eau
... sous l'eau

Ce ne sont ici que trois photos d'otaries parmi de nombreuses autres. Je ne les publierai pas toutes, néanmoins j'en garde sous le coude pour encore un ou deux autres articles, prochainement ;)

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 18:55

Un nouvel article pour un nouveau voyage, un nouveau pays, un nouveau continent, un nouvel océan et de nouvelles îles : les Galápagos (à 1 000 km à l'ouest des côtes équatoriennes, dans l'océan Pacifique).

C'est donc en amérique latine que j'aurai fait mes premiers pas sur le continent américain (abstraction faite de quelques heures de transit à l'aéroport de Miami). Une première qui aura eu pour but de percer quelques-uns des mystères de ce site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et dont Darwin a fait la renommée.

Des mystères, je ne sais pas si j'en ai beaucoup percés. Par contre, au cours des visites - terrestres et marines - du parc national et de la réserve marine, j'ai eu de nombreuses opportunités de prendre des photos. En voici trois. Il y en aura d'autres, mais celles d'aujour'hui sont comme un résumé de la destination : de très beaux paysages, de nombreuses otaries et des iguanes.

  Panorama de Bartolomé, Galápagos
Île de Bartolomé

Tout d'abord, un panorama de l'île volcanique, voire lunaire, de Bartolomé, avec l'île Santiago en arrière-plan. Et le célèbre Pinnacle Rock, sur le bord de l'image, complètement à droite.

  Otaries
Des otaries

Ensuite, des otaries. Ici sur une plage de sable blanc de la petite île de Santa Fe.

  Iguane
Un grand iguane

Enfin, incontournable, un iguane, un grand, jaune. Un parmi d'autres, nombreux et divers : grands, petits, marins, terrestres, noirs ou colorés...

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 12:58

Il en fallait un, de dernier article sur Mayotte. Ça sera celui-ci.

Ce soir, pas de grands discours. N'étant plus sur place, je n'aurai pas la prétention de commenter la situation pour le moins tendue qui perdure depuis plusieurs semaines et qui vire au drame (Manifestations : premier blessé grave, premier décès). Juste quelques photos donc, puisque c'est la vocation première de ce blog. Des images d'une fin d'après-midi paisible sur une plage de la côte ouest de l'île ; Celle de Sada en l'occurence.

Plage de Sada, Mayotte
Plage de Sada

Le fait que ce soit à Sada n'a pas grande importance. La fait que ça soit à l'ouest, un peu plus puisque les plages qui font face au canal du Mozambique sont celles depuis lesquelles il est possible de voir le soleil se coucher.

Coucher de soleil sur l'océan Indien
Fin d'après-midi et coucher de soleil sur l'océan Indien

La quiétude d'une fin de journée pour mettre le voile sur deux ans et demi en outre-mer. Pas de nostalgie, pas de regret, mais beaucoup de souvenirs. De nombreux très beaux, certains un peu moins. En tous cas, 36 mois d'« autre chose » sur une île du bout du monde (ou presque) qui, malgré ses difficultés, n'en est pas moins très belle. Et si, à travers mes articles, j'ai aidé à faire découvrir ce bout de France, c'est toujours ça de pris.

Panorama de Sada, Mayotte
Panorama de Sada

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 12:43

Mayotte, j'en ai beaucoup parlé depuis le début de ce blog, c'est un lagon, un récif corallien, des poissons, des mammifères marins, des tortues, une faune marine très riche. C'est aussi des paysages tropicaux saisissants. Mais c'est aussi et surtout, comme de partout, des hommes. Des hommes et des enfants également. Beaucoup d'enfants.

Portrait d'enfant mahorais
Un enfant mahorais

Pour « contrebalancer » (un tout petit peu) les nombreux articles consacrés à l'océan Indien et au monde sous-marin, voici quelques portraits, pris au hasard de la découverte de l'île.

Portrait d'enfant mahorais
Portrait d'enfant

Des rencontres furtives, au gré des activités du quotidien, d'enfants - forcément - et d'hommes de retour des champs par exemple.

Retour des champs
Ramassage des bananes

Retour des champs
Retour des champs

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 22:19

Après l'écomusée du sel, une autre curiosité touristique - géologique cette fois-ci - à découvrir sur l'île de Mayotte : les padzas.

Ce pseudonyme - surprenant, qui signifie « mauvaise terre » - désigne des zones vierges, accidentées et totalement ravinées, aux sols rougeâtres. Ces paysages, impropres à la culture, et ces couleurs résultent de l'érosion de roches basaltiques, particulièrement intense sous les climats chauds et humides et dont l'origine peut être autant humaine (déforestation, brûlis...) que naturelle (averses tropicales, animaux errants...)

 
Les padzas de Mayotte
Accès au site des padzas

Ce phénomène produit donc des latérites, c'est-à-dire des roches rouge-brun issues de l'altération, pendant une longue période, des terres sous les climats arides. À Mayotte, le site des padzas se trouve au sud de l'île.

 Les padzas de Mayotte
Vue des padzas

Ce qui, de mon point de vue, accroît encore l'intérêt du site, c'est - chose normale pour quelqu'un qui s'essaye à la photographie - le contraste des couleurs. Le rouge et le brun de la terre, le vert de la végétation, le bleu du ciel (parsemé de tâches blanches lorsqu'il y a des nuages), les nuances turquoises du lagon. Une vraie carte postale :)

 
Les padzas de Mayotte
Le contraste des couleurs

À Mayotte, même si l'érosion n'a pas nécessairement et uniquement pour cause l'activité humaine, des actions sont entreprises pour essayer de fixer les padzas, stabiliser les sols et maintenir la terre. Pour éviter que celle-ci n'envase le lagon un peu plus à chaque fois qu'il pleut et étouffe le corail. Pour préserver les surfaces cultivables, non extensibles sur une île, à défaut de pouvoir réhabiliter celles déjà érodées.

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 13:59

Petit retour en arrière (le voyage dont il est question date de l'automne dernier) et changement d'environnement. Après (et pour en sortir un peu) les eaux bleues du lagon de Mayotte, la savane africaine de Tanzanie et sa faune sauvage.

 
Levé du jour sur le Ngorongoro
Levé du jour sur le cratère du Ngorongoro


Au poid des mots, j'ai préféré le « choc des photos » (sans prétention aucune sur ce que je présente ;) ).
À un long descriptif de cette merveilleuse destination, j'ai donc préféré une sélection - drastique et tout à fait subjective - de 12 photos.

 
Zèbres
Zèbres dans la savane


12 images révélatrices, je l'espère, de cette ambiance « originelle », africaine.
12 portes ouvertes sur quelques scènes de vie, principalement entre le cratère du Ngorongoro et le Parc National du Serengeti.
Bon voyage.

 
Éléphant
Éléphant

 
Girafes et girafon
Girafes et girafon

 
Gnous
Un groupe de gnous en fin de journée

 
Guépard et zèbres
Guépard et zèbres

 
Hippopotame
Hippopotame

 
Léopard
Léopard repus

 
Lionceau
Lionceau curieux

 
Rollier à longs brins
Rollier à longs brins

 
Serval
Serval

 
Singe colobe noir et blanc
Singe colobe noir et blanc

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:48

 
Autoportrait
Autoportrait en piscine

 

Un grand peintre adepte du genre - Van Gogh, Rembrandt ou je ne sais qui - aurait peut-être, en son temps, intitulé cette image : « Autoportrait au lagon » ou « Autoportrait au fantôme » ou bien encore « Autoportrait en ombre et lumière ». Je ne sais pas. En tout cas, voici une image prise lors d'un barbotage dans une des piscines du lagon.

Les piscines sont des bassins naturels et peu profonds, éparpillés ça et là sur la barrière de corail. Le récif a, au cours de sa formation et de sa croissance, formé des pleins et des déliés qui ont abouti à la naissance de ces espaces (presque) clos et protégés où il fait bon nager. Le fond n'y est que sable blanc, l'eau est claire et lumineuse, les bords sont faits de coraux et l'on peut y voir déjà pas mal de choses... et pas que des nageurs :)

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 16:51

À Mayotte, (mais j'imagine aussi partout où il y en a une), la barrière de corail est ainsi faite que sa structure forme, à certains endroits, des espaces presque clos, peu profonds et tapissés de sable blanc (car uniquement constitués de poussière de corail).

Ce sont comme autant de piscines naturelles où, particulièrement à marée basse, les reflets du soleil sur le sable blanc, les jeux d'ombre et de lumière dans les architectures coralliennes... tout laisse à penser qu'on ne se baigne pas en milieu naturel mais bien dans un aquarium.

Tout y est à la fois clair, calme et lumineux. En photo, ça donne ceci :

 
Architecture corallienne
Architecture corallienne

 
Corail et poissons tropicaux
Corail et petits poissons tropicaux

 
Corail et poissons tropicaux
Corail et petits poissons tropicaux

 
Un mérou à l'ombre du corail
Un mérou à l'ombre du corail

Repost 0
Published by Metropolis - dans Carnet de voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte et la Bretagne
  • : Plongée et biologie sous-marine, entre Mayotte (101e département français et petite île tropicale de l'archipel des Comores, dans l'Océan Indien) et la Bretagne
  • Contact

Photos à vendre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)
N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Liens // Mayotte

Liens // Mer & plongée

Autres liens